Biennale d'Architecture d'Orléans #1

Marcher dans le rêve d’un autre

13/10/2017
01/04/2018

Première édition de la Biennale d’Architecture d’Orléans

Retrouvez toutes la programmation de la biennale et les informations pratiques sur le site dédié : https://biennale-orleans.fr

Les biennales et triennales à travers le monde se multiplient, chacune tente d’être la nouvelle synthèse des scènes dites internationales ou répond à une thématique d’architecture ou d’urbanisme. La Biennale d’Architecture d’Orléans est, quant à elle, une « biennale de collection » construite comme une rencontre des mémoires : les mémoires constituées – les œuvres de la collection – et les mémoires à venir – celles des architectes invités.

La Biennale d’Architecture d’Orléans, héritière d'ArchiLab, présentera les regards croisés de 45 architectes contemporains sur nos manières de construire un monde commun, un monde des proximités. Il s’agira de les questionner sur leur manière d’aller marcher dans nos rêves et nos peurs pour revenir et conter notre histoire. Les œuvres produites par les architectes invités seront, parfois des dialogues avec l’histoire, d’autrefois des tensions avec le présent. Le futur sera la part du rêve, celui que nous devrons partager, celui que nous devrons traverser. Ce rhizome, de dialogues, de tensions et de rêves, formera le parcours de la Biennale qui se déploie à travers le territoire : Médiathèque d’Orléans, les Turbulences, la Collégiale Saint-Pierre Le Puellier, les Vinaigreries Dessaux, le Théâtre d’Orléans et la rue Jeanne D’arc. Et à l’échelle de la Région : les Tanneries (Centre d’art contemporain) à Amilly, Galerie la Box-ENSA à Bourges, Transpalette (Centre d’art contemporain) à Bourges. Le « réel » – l’urbanisme, les rues, les bruits, les murs, les odeurs… – devient ainsi partie prenante de la narration globale.

La discussion ainsi mise en place entre « les anciens et les modernes », entre la fiction et le réel, est traversée par trois figures : Guy Rottier, Demas Nwoko et Patrick Bouchain.

À Guy Rottier nous consacrons la première grande monographie pour activer à nouveau l’absurde, la radicalité, la transgression, mais aussi une « tendresse subversive » comme moteur de l’innovation en architecture et en urbanisme.
Avec Demas Nwoko, c’est l’Afrique qui est en dialogue. Le focus qui lui est consacré, ainsi que le symposium sur l’architecture africaine sont l’occasion de tracer un récit de l’art et de l’architecture en Afrique depuis les années 1950 et espérer ainsi échapper aux phénomènes de modes.

Patrick Bouchain est notre invité d’honneur. A l’occasion d’une donation de l’ensemble de son archive au Frac Centre-Val de Loire, nous donnerons à voir sa première rétrospective. A travers son œuvre, la Biennale se veut un lieu pour voir et rencontrer les œuvres, mais également un espace de dialogue et d’échanges : le visiteur sera accueilli dans un « Haut lieu de l’hospitalité » conçu par Patrick Bouchain et le collectif le PEROU. Il y découvrira un « abri de l’écrit » pour une histoire de l’architecture écrite avec l’architecte et sociologue Pierre Frey, une université populaire, une île pour les enfants et un « espace public ».
On l’aura compris, la Biennale traverse les territoires, de la région et de la ville, tout en traversant les rêves et les altérités des architectes et artistes. Comme une architecture, elle est un dispositif de ritournelle entre fiction et réalité.
Finalement, cette première édition de la Biennale d’Architecture d’Orléans est sous tendue par l’espoir que le visiteur soit traduit lui-même en œuvres lorsqu’il passera dans les différents espaces et lieux investis par cet évènement.

Commissariat

Commissariat général
Abdelkader Damani & Luca Galofaro

Invité d’honneur
Patrick Bouchain

Hommage
Guy Rottier

Commissaires associés

Monica Garcia, scène espagnole
Gilles Rion, programme hors les murs
Aurélien Vernant, collection du Frac

Artistes et architectes

Artistes et architectes de la Biennale

2A+P/A, Italie
Amid.Cero9, Espagne
Aristide Antonas, Grèce
Juan Navarro Baldeweg, Espagne
Pierre Bernard, France
Jordi Bernadò, Espagne
Tatiana Bilbao, Mexique
BLACK SQUARE, Angleterre
Henry Bony & Léa Mosconi, France
Patrick Bouchain, France
Alexander Brodsky, Russie
Fabrizio Caròla, Italie
Cavart, Italie
Nidhal Chamekh, France
ecoLogicStudio, Angleterre
Encore Heureux, France
Ensamble Studio, Espagne
Frida Escobedo, Mexique
Factory Fifteen, Angleterre
Didier Fiuza Faustino, France
Lukas Feireiss, Allemagne
Gian Piero Frassinelli, Italie
Mathias Goeritz, Allemagne & Mexique

Saba Innab, Palestine & Jordanie
Jozef Jankovič, Slovaquie
Bernard Khoury, Liban
Lucia Koch, Brésil
Cédric Libert, Belgique
LIST, France
MAIO, Espagne
Maria Mallo, Espagne
Manthey Kula, Norvège
MICROCITIES (Socks Studio), France
Minimaforms, Angleterre
Demas Nwoko, Nigeria
OBRA Architects, USA



Hèctor Parra, Espagne
Ana Peñalba, Espagne
Andrés Perea Ortega, Espagne
PEROU, France
PIOVENEFABI, Italie
José Miguel de Prada Poole, Espagne
Thomas Raynaud, France
Guy Rottier, France
Francisco Javier Segui de la Riva & Ana Buenaventura, Espagne
Olivier Seguin
Massinissa Selmani, Algérie
Beniamino Servino, Italie
Max Turnheim, France
Luis Urculo, Espagne et Mexique
José María Yturralde, Espagne
Mengzhi Zheng, France
Annett Zinsmeister, Allemagne
1024, France

Figures historiques de la collection

Architecture Principe, France

Archizoom Associati, Italie


Chanéac, France

Constant Nieuwenhuys, Pays-Bas

Riccardo Dalisi, Italie

Gilles Ehrmann, France

David Georges Emmerich, France

Günter Günschel, Allemagne
Hans Hollein, Autriche

Haus-Rucker-Co, Allemagne
Pascal Häusermann, Suisse
Ugo La Pietra, Italie

Claude Parent, France

Ettore Sottsass Jr, Italie
Takk, Espagne
Mario Terzic, Autriche

Patrick Bouchain

Invité d'honneur de la première Biennale d'Architecture d'Orléans

Les Turbulences, Orléans

À l’occasion du transfert par donation de ses archives au Frac Centre-Val de Loire, une exposition rétrospective retracera 5 décennies de création, rendant hommage à sa méthodologie, montrant ses années d’apprentissages et d’enseignements, et révélant son engagement politique pour l’architecture. L’exposition s’attachera à décrire les processus du « réalisateur d’architecture » qu’il a été pour aboutir des bâtiments d’interprétation et d’expérimentation, toujours à « haute qualité humaine ». Une attention particulière sera portée à son œuvre de dessins et une présentation exhaustive des maquettes de ses projets donnera à voir l’archipel que constitue son œuvre.

Son architecture ? Faire confiance, valoriser la main d’œuvre, mettre l’habitant au centre, économiser les moyens, penser en mouvement, détricoter les conflits et surmonter les obstacles des « bloqueurs professionnels », pour le plaisir de faire.

Guy Rottier (1922 - 2013)

Première monographie

Les Tanneries, Amilly

Cette exposition hommage retracera la trajectoire et les projets majeurs de Guy Rottier, autant de manifestes d’une architecture buissonnière, comparable à « une écriture poétique concrète » (Pierre Pinoncelli), entremêlant toujours l’humour et le jeu d’esprit à l’ingéniosité des solutions techniques pour proposer de vraies réponses aux problèmes de l’habitat et aux besoins des hommes.

Demas Nwoko

Focus/Conférence

Collégiale St Pierre le Puellier, Orléans

Demas Nwoko est un acteur majeur de l’histoire de l’architecture nigériane. Figure du « mouvement moderniste iconoclaste » dès les années 1950, il a largement participé à ce courant de revendication indépendantiste et à l’affirmation d’un nationalisme culturel.À la fois architecte, peintre, sculpteur scénographe, entrepreneur et enseignant, Nwoko prône une synthèse des arts auprès de ses élèves du National College of Arts, Science and Technology de Zaria.

La Biennale déploiera quelques unes de ses réalisations emblématiques, rarement présentées en France. Cette présentation sera organisée autour du symposium : Facing Forward: Africa and Architectural Imaginary Dialogue with Demas Nwoko.

Image : Torres de Ciudad Satélite, 1957, Mathias Goeritz (collaboration Luis Barragan et Mario Pani).
Photographie : Hans Namuth. Tirage argentique, Collection Frac Centre-Val de Loire

71 architectes et artistes

1 invité d'honneur

  • Patrick Bouchain

1 hommage

  • Guy Rottier

2 résidences

  • Mengzhi Zheng - CHD Daumézon, Fleury-les-Aubrais
  • Saba Innab - Transpalette / La Box, Bourges

9 lieux d’exposition à Orléans

  • Les Turbulences - Frac Centre-Val de Loire
    13/10/17 - 01/04/18
  • La Médiathèque
    13/10/17 - 30/12/17
  • La borne (Le POCTB)
    01/09/17 - 99/10/17
  • La rue Jeanne d'Arc
    13/10/17 - 30/10/17
  • Le parvis de la Cathédrale
    13/10/17 - 01/04/18
  • La Collègiale Saint-Pierre-le-Puellier
    13/10/17 - 14/01/18
  • Les Vinaigreries Dessaux
    13/10/17 - 15/10/17
  • Le Théâtre
    Hall et parvis : 13/10/17 - 14/01/18
    Exposition : 13/10/17 - 22/10/17

4 lieux d’exposition en région Centre-Val de Loire

  • Les Tanneries – Centre d’art contemporain (Amilly)
    13/10/17 - 01/04/18
  • Transpalette – Centre d’art contemporain (Bourges)
    À partir de janvier 2018
  • Galerie La Box - Ensa Bourges (Bourges)
    À partir de janvier 2018
  • Centre Hospitalier Départemental Daumézon
    À partir de janvier 2018

6 symposiums

  • Terre mentale
  • Soirée conférence avec et autour deDemas Nwoko. Aux sources de l'architecture contemporaine africaine.
  • Fatalité de la culture, limites de la contre-culture. Autour de Patrick Bouchain.
  • News from Reseach : cartographie de la recherche en architecture
    Symposium international des Écoles d’Architectures
  • Est-il encore possible d’être un étranger ?
  • Palestine
    Terre des rêves, un Etat rêvé

En savoir plus

1 projet de recherche avec l'enseignement supérieur

  • ENSA Nantes